L’arnaque au SCPI

L’arnaque au SCPI

Posted by

Depuis un peu plus d’un an, les arnaques à la société civile de placement immobilier sont en forte croissance. En effet, il ne s’agit pas du seul domaine des finances touché. Ces fraudeurs s’attaquent aux domaines vers lesquels de nombreuses personnes se tournent afin d’investir.

Dans le domaine immobilier, les montants investis ne sont pas négligeables. Pour cette raison, il faut faire très attention à ne pas se laisser piéger. Découvrez les méthodes de ces arnaqueurs, les conseils pour ne pas tomber dans leurs pièges et les solutions à votre portée lorsque vous vous faites avoir malgré tout !

Quel est le mode d’emploi des arnaqueurs ?

Il faut reconnaître que les méthodes utilisées par les arnaqueurs à la SCPI sont ingénieuses. Si vous vous faites piéger, ne pensez pas que vous êtes stupide, il n’y avait qu’un manque d’informations. En 2019, de nombreuses victimes ont contacté l’AMF pour dénoncer des escroqueries aux sociétés civiles de placement immobilier. En effet, ils prennent les informations de la SCPI, d’anciens documents juridiques de la société, puis se permettent de fournir des certificats de propriété de parts de la SCPI.

Les arnaqueurs imitent les adresses mail de la société, puis après avoir contacté le client, lui proposent une idée d’investissement à la SCPI. Grâce à des techniques de manipulation, ces conseillers fictifs vous proposent de discuter d’investissements par téléphone.

Entre temps, vous auriez déjà rempli un formulaire et renseigné vos informations générales, dont votre numéro de téléphone. Claire Castanet, directrice des relations avec les épargnants à l’AMF, déclare que les victimes sont appâtées lorsqu’elles remplissent le fameux formulaire. Le téléphone constitue selon elle un outil majeur de manipulation. Les victimes se font voler des centaines de mille d’euros en plusieurs mois. Malheureusement, rares sont les plaintes qui aboutissent afin que les victimes puissent être remboursées.

Comment éviter d’investir dans de fausses SCPI ?

Vérifiez avant de vous lancer. Cette phrase ne devrait jamais quitter votre esprit. Si vous êtes ciblé par ces arnaqueurs, la somme qu’ils vous voleront sera colossale. S’en remettre s’avère difficile et pour cette raison, faites tout pour ne pas tomber dans leurs pièges. Ainsi, ne vous précipitez pas. Qu’il s’agisse d’une plateforme qui vous contacte, de vous-même qui vous retrouvez sur un site qui en parle, ou qu’un soi-disant conseiller de gestion en patrimoine vous aborde, faites un contrôle d’identité.

Contrôlez de manière précise l’existence de ladite société, les autorisations qu’elle a reçues, l’authenticité de son site, etc. Ces contrôles sont à faire dans le registre des agents financiers, Regafi et le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance, Orias.

N’oubliez pas de vous rendre sur le site dédié de l’AMF Protect Epargne afin de consulter la liste noire des sites internet non autorisés. Cette liste est toujours mise à jour, mais cela ne suffit pas, car il est très facile de créer des sites web, des décalages se remarquent.

Enfin, il n’est pas conseillé de donner votre numéro de téléphone sur le net. De plus, si vous répondez à un démarchage téléphonique, le mieux serait de contacter la société et de demander à parler à l’interlocuteur que vous aviez eu précédemment. Si vous avez été victime d’une arnaque, sachez que vous avez la possibilité de porter plainte. Selon les informations dont vous disposez, votre plainte sera traitée en conséquence.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *